MENUMENU

Note conceptuelle sur les droits de l'homme

Note conceptuelle succincte concernant la mission et la portée du «Comité des droits de l'homme et de la justice sociale»

Vasilios Ioakimidis

juillet 2017

  1. Dans le cadre de son engagement fort en faveur des droits de l'homme, IASSW a créé un comité des droits de l'homme il y a plusieurs années. Lynn Healy, l'ancienne présidente du comité, a contribué de manière significative et proactive à mettre en évidence la pertinence des droits de la personne pour la formation en travail social. Cette approche a permis de renforcer l'engagement de l'IASSW en faveur des droits de l'homme et a fourni des exemples concrets de la manière dont les droits de l'homme pourraient être concrétisés et utilisés dans le cadre de la pédagogie du travail social. Un certain nombre de ressources très importantes pour le matériel pédagogique ont été développées au cours de cette période et ont finalement été téléchargées sur notre site Web. Une grande partie de ce matériel a été mise au point pour l'atelier présenté par le Comité des droits de l'homme de l'IASSW lors de la conférence mondiale du travail social à Stockholm en juillet 2012. Cela comprenait:
  2. Une brève bibliographie sur les droits de l'homme et le travail social
  3. Les présentations de diapositives PowerPoint sont préparées pour l’atelier pré-conférence sur les droits de l’homme organisé par IASSW / KAKI à Stockholm en juillet 2012.

a)Enseignement et formation aux droits de l'homme

  1. b) Mise en œuvre des traités sur les droits de l'homme à Hong Kong
  2. c) Protéger les droits des personnes âgées
  3. Vignettes de discussion: Défis dans l'enseignement des droits de l'homme

Le comité des droits de l'homme de l'IASSW s'est jusqu'à présent principalement concentré sur l'éducation au travail social. Bien que la mission précédente du comité comprenne également une dimension de campagne, celle-ci n’a pas fait l’objet d’une attention similaire. Parmi les publications considérées par le comité comme des thèmes potentiels de campagne figurent le «socle de protection sociale» et les «Principes directeurs sur l'extrême pauvreté et les droits de l'homme». Ces campagnes, bien que mises en évidence sur le site Web du comité, n'ont pas été suivies et on ignore comment et si nos membres ont collaboré avec elles. Par conséquent, une méthode plus proactive de coordination, de diffusion et de suivi des campagnes doit être identifiée et développée.

  1. L'IFSW estime qu'entre 1995 et 2005, plus de travailleurs sociaux de 40 ont été assassinés, emprisonnés ou kidnappés dans des pays où la liberté de parole et l'activisme politique sont réprimés. Des preuves anecdotiques suggèrent que ce nombre est beaucoup plus élevé et qu'il inclut également les éducateurs en travail social et les étudiants. Au cours des cinq dernières années, la communauté internationale du travail social s'est mobilisée pour soutenir les travailleurs sociaux dont le travail d'activiste et son engagement criant pour la justice sociale les mettaient en danger. Un exemple notable d'internationalisme dans la défense des valeurs du travail social et des droits de l'homme est celui de Norbert Ferencz, travailleur social hongrois, qui a été poursuivi en justice pour son travail d'activiste dénonçant la criminalisation des sans-abri. Norbert Ferencz a été acquitté à la suite de la mobilisation internationale, qui comprenait des organisations de travail social aux niveaux mondial, régional et local. Cet exemple offre un modèle très utile de la manière dont la communauté internationale du travail social (IASSW, IFSW, associations régionales, etc.) peut se mobiliser de manière efficace pour défendre les universitaires, les praticiens et les éducateurs en travail social confrontés à la violation de leurs droits humains.
  2. Néanmoins, nous devons être conscients du fait que les violations des droits de l'homme affectant les assistants sociaux et les universitaires ne constituent qu'une partie des violations étendues, violentes et à grande échelle qui engloutissent des communautés et des pays entiers, au sein desquels le travail social existe et opère. Par conséquent, le Comité des droits de l'homme ne doit pas perdre de vue les violations des droits de l'homme structurelles et endémiques plus vastes et les inégalités sociales qui affectent nos communautés. Le comité devrait faire partie de la mission de communiquer avec nos membres, d’assurer la liaison avec le conseil d’administration et d’apprécier les priorités stratégiques de l’Association afin d’identifier les campagnes à hiérarchiser.
  3. Le caractère plus large et asymétrique des défis qui affectent les communautés va souvent au-delà du discours sur les droits de l'homme. Il existe un débat très pertinent au sein du monde universitaire du travail social mettant en lumière certaines des limites inhérentes aux «trousses» sur les droits de l'homme, en particulier en l'absence d'une focalisation plus large sur la justice sociale. Bien que la présente note conceptuelle n’ait pas pour objectif d’interroger de manière critique ces débats complexes, il est certainement utile d’éviter les interprétations restrictives des droits de l’homme et d’adopter des approches plus larges, plus universelles et plus pertinentes sur le plan politique, ancrées dans la tradition de justice sociale. Cela pourrait nous aider à reformuler les violations des droits de l'homme comme des questions de justice sociale où les préoccupations structurelles n'échappent pas à notre attention. C’est pour cette raison que j’ai suggéré l’inclusion du concept de «justice sociale» dans le titre et la mission de ce groupe. De plus, la mission actuelle du comité pourrait être enrichie par l'inclusion des objectifs suivants:
  4. Encourager, promouvoir et faciliter les possibilités de programmes d’études axés sur les droits de la personne et la justice sociale.
  5. Surveiller et enregistrer les violations des droits de l'homme affectant les éducateurs, les praticiens et les étudiants en travail social.
  6. Identifier et coordonner des campagnes plus larges, des pétitions, des coalitions en faveur de la justice sociale, conformément aux priorités stratégiques de notre association et aux recommandations de nos membres.

Dialogue social

Problème actuel
Dialogue social 19
Vol. 19 - May 2018
Problèmes passés
Disponible ici

Magazine du dialogue social

Options de publicité dans les magazines de dialogue social

Liens sociaux

Langue du site